Ursula CARUEL

Ursula CARUEL

Née en 1976 et originaire de la grande forêt des Ardennes, Ursula Caruel vit et travaille dans le sud de la France.
Après son diplôme à l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués et Textiles de Roubaix, elle se forme auprès de Philippe Coquelet à exposer et éditer des artistes tels que Vladimir Velickovic, Pierre Buraglio, Ernest Pignon-Ernest, Claude Viallat, Jean-Luc Parant, Christian Lapie, Gérard Rondeau et Gérard Titus-Carmel, entres autres.
Afin d’affiner sa maitrise des espaces, elle se diplôme en 2010 en design d’intérieur.
Ce temps de maturation permet à son alphabet graphique de s’affirmer. D’abord en couleurs et en photographies, puis exclusivement au noir depuis 2004.
Elle expose depuis 2015 et a très vite été soutenue par le Musée Soulages de Rodez et les acteurs de l’art contemporain du sud-ouest de la France.
Son travail, nourri de son amour pour la poésie et pour la musique, propose un accès direct à l’émotion présente. Le végétal est un fil rouge dans ses créations.
Son trait au noir se décline de multiples façons : dessins, gravures, wall drawing, installations, performances.
Les dessins et peintures sur les murs sont en lien étroit avec l’empreinte que nos ancêtres ont laissé sur les parois des grottes. Ses cercles, arbres géants et végétaux purifiés sont en résonnance avec les lieux, les gens, leurs vibrations et l’énergie qui en découle.
L’acte de création devient alors passage de l’invisible au visible.
Ursula Caruel entre sève et écorce
« Les vrais artistes sont des arbres. Lorsqu’ils sont debout, leurs ombres s’étirent dans la même direction. Les arbres sont nos dents, ils sont nos voix, ils sont nos âmes et nos cerveaux. Ils nous appellent à rejoindre leur racine et à toucher le ciel avec nos cheveux.
Les arbres sont notre volonté. Ursula Caruel le sait. Elle incise sa peau et écrit avec son sang sur un silence que nous ne connaissons pas. Ursula Caruel entend parler les arbres et ses bras. Le bois qu’elle utilise pour nous appeler est notre soif.
Ses lignes, ses cercles, ses étoiles sont la coupe et les copeaux que nous faisons pour nous regarder. Ursula Caruel sait que l’intérieur d’un arbre est notre miroir absolu. Ursula Caruel ne compte pas l’âge des forêts avec leurs cercles, mais c’est leurs rondes de sorcières qui nous délivrent de nos âges vers l’infini.
Ursula Caruel prie les arbres, car elle est une branche, une sève, une prêtresse végétale. Elle est un dessin d’arbre. Elle a un oiseau au bout des doigts, une écorce sous les ongles, un nid de verre et de joie. Elle sait qu’un arbre est une parole.
Ursula Caruel trace la parole du logos. C’est son travail.
Son dessin précis et habité de cris est un poème qui multiplie nos doigts et nos mains. Il nous habite comme une forêt qui soudain va se mettre en marche. Elle fait de nous des témoins rangés comme des poteaux.
Ursula Caruel est un arbre qui nous regarde. Elle est un cercle. Elle est notre hypnose. Les racines qu’elle fait descendre du ciel nous invitent à monter toujours plus haut vers le grand arbre de l’univers qui nous demande d’exister. »

Serge Pey

Expositions personnelles :

2017
- Exposition visible le temps du vernissage - performance à la Galerie LATELIER avec Michel Bertier - Sète (Hérault)
- ARBORESCENCE - Musée du Bois de Revel (Haute-Garonne) - performance pour la nuit des musées
- Projection d’un wall drawing lors d’un live (Talaboman) au Palais de Tokyo par Franck Esposito – Paris
- Résidence à la Filature du Mazel et vernissage Pop Up le 11 mai à Valleraugue (Gard)
- L’art en boite à Béziers - Dupré&Dupré Gallery - Exposition et performance (Hérault)
- Exposition et résidence Galerie LATELIER - Sète (Hérault)

2016 :
- CAUE de l'Aude à Carcassonne - Images de l'installation Tendresser l'arbre - photos Philippe Lagarde
- Médiathèque de Bram - Transe florale - dessins à l'encre et au fil
- Réalisation d’un wall drawing « galaxie migratoire » à Genève, Suisse
- OFFRANDE Paris 10ème - dessins, performance avec Michel Bertier et lecture avec François Rannou.
- TRAVERSEE - Galerie des Bains Douches à Saverdun - dessins, wall drawing et installation

2015 :
- Exposition Aux Mets Tissés, Carcassonne
- Commande du Musée Soulages pour des illustrations de produits dérivés
- Exposition permanente dans l’Atelier de Montolieu

Expositions collectives :

2017
- Journées Mondiales de l'Art de Montolieu (Aude)
- Exposition collective avec et autour de BEN - Occitania boulega ti - Dupré&Dupré Gallery
- L’art en boite à Béziers - Dupré&Dupré Gallery - Exposition et performance (Hérault)

2016 :
- Salon du dessin - Galerie Art Actuel – Béziers
- Journées Mondiales de l'Art à Montolieu
- Atelier-Galerie Blu Canari à Pézénas - dessins à l'encre et au fil
- Galerie Vue sur Cours à Narbonne - dessins "vibrations" et wall drawing
- Salon du dessin contemporain "A dessins" à Sète

2015 :
- Journées Mondiales de l’Art de Montolieu

Publications :
- « Cadence » livre pauvre avec François Rannou pour la collection Daniel Leweurs
- Catalogue « wall drawing » avec une préface de Luc Vigier. Photos Philippe Lagarde.